LA MANGROVE : UNE FORÊT QUI A LES PIEDS DANS L'EAU…
ELLE COLONISE LES ZONES CONTIÈRES, JOUE UN RÔLE FONDAMENTAL DANS LEUR MODELAGE… ET SUBIT LES MÊMES OUTRAGES QUE LES AUTRES ÉCOSYSTEMES FORESTIERS.

La mangrove Ce type d'écosystème regroupe toutes les espèces d'arbres qui parviennent à vivre, partiellement submergés, dans l'environnement relativement salé des marais côtiers. Le limon de ces marécages ne fournissant pas un lit solide, les arbres de la mangrove ont développé un système de " racines sur pilotis " qui s'étendent, en s'enchevêtrant, suffisamment loin autour des arbres pour leur assurer une assise stable.
La mangrove contient les flux des marées et des eaux d'estuaires dont elle retient le limon, permettant l'édification de berges boueuses. Lorsque ces berges se déshydratent, les essences de la mangrove cèdent la place à une autre végétation. Ainsi, progressivement, la forêt gagne sur la mer…
Enfin, la mangrove exerce un rôle de protection face aux cyclones et aux ouragans, ce qui fait qu'elle prévient l'érosion des côtes.
Il va sans dire que les industrielles du bois et les éleveurs de crevettes s'en foutent éperdument. En dépit de son importance écologique, on la considère bien souvent comme un terrain vague à exploiter ou un infâme cloaque plein de maladies. Depuis les années 60, certains pays ont ainsi perdu plus de la moitié de ces étranges forêts. L'abattage industriel des arbres, l'élevage de crevettes, les projets de barrages, l'assèchement des terrains pour l'agriculture ou le développement urbain, mais aussi la pollution due au délestage du pétrole par les tankers sont à l'origine de nombreux ravages. Là comme ailleurs, la bêtise mercantile l'emporte sur toutes autres considérations…
anhuman & jean-marie chantrel © 2001-2006 - cette oeuvre appartient au domaine public. vous pouvez la redistribuer sous réserve de mentionner le nom de ses auteurs.