LA FORÊT TIENT LA FORME...
EN FRANCE, ON LA CONSIDÈRE GLOBALEMENT EN BONNE SANTÉ. MAIS S'AGIT-IL ENCORE D'UNE FORÊT ?

usine à bois

La forêt française couvre actuellement 14.5 millions d'hectares, ce qui représente un bon quart du pays. Toutefois ce chiffre est à relativiser si l'on considère qu'à l'aube du Moyen-âge, elle recouvrait de son épais manteau plus de 90% d'un territoire équivalent.
Par contre, sa reconquête du pays semble acquise, puisqu'elle réinvestit chaque année 30 000 hectares de terres supplémentaires. En 50 ans, elle aurait ainsi colonisé une surface équivalente à la superficie de la Suisse.
Tempérons ce constat par un rappel important : l'ONF est à l'origine de nombreuses monocultures (et notamment de résineux) qui ne peuvent être considérées comme des forêts. Si l'on élude les impacts négatifs d'un point de vue écologique (acidification des sols, appauvrissement de la biodiversité ), il reste que ces usines à bois sont tout simplement déprimantes à regarder.
L'opinion publique et les cadres de l'Office commencent - semble-t-il - à comprendre tout le bénéfice, à la fois économique, écologique, esthétique et psychologique, qu'ils peuvent retirer d'une forêt composée d'essences variées et d'arbres d'âges différents.
Mais en maints endroits le mal est déjà fait et la cicatrice résultant de cette démence productiviste sera plus longue à se refermer que celle, plus récente, de la tempête du siècle…

MAJ du 12/08/06 : Voici quelques photos de plantations de Conifères. Ces usines à bois se situent dans la région de Saint Germain l'Herm dans le Livradois-Forez...

anhuman & jean-marie chantrel © 2001-2006 - cette oeuvre appartient au domaine public. vous pouvez la redistribuer sous réserve de mentionner le nom de ses auteurs.